Septembre 2018

 Libre diffusion de cette référence : Bedouet Christiane (2018) . Entraide à distance pour continuer son chemin de vie jusqu’à sa fin. Approche personnelle



ENTRAIDE À DISTANCE POUR CONTINUER

SON CHEMIN DE VIE JUSQU’À SA FIN

APPROCHE PERSONNELLE

 

par Christiane Bedouet

chbedouet@laposte.net



Introduction par Henri Charcosset

 

Avec la dispersion géographique croissante des familles et autres proches, l’entraide des différents types, y compris sur le sens à donner à nos vies , jusqu’à leur fin, passe obligatoirement par davantage de relation à distance, en particulier avec l'Internet.

 

Nous venons de publier sur ce site, la contribution :

« La relation à distance d’après deux internautes, âgé ou adulte jeune , et un sociologue »

par Henri Charcosset, Catseye ( pseudonyme), et Loïc Trabut 

à voir à : CLIC



La présente contribution de Christiane Bedouet est en 3 parties : 1/ Ses articles parus entre 2008 et 2014. 2/ Son activité dans sa ville entre 2014 et2018. 3/ Son orientation actuelle

 

Je recommande particulièrement les contacts directs avec Christiane Bedouet, un peu plus encore de la part d’accompagnants  professionnels ou bénévoles auprès de personnes isolées à domicile  ou en Institution.

Henri Charcosset, «  Télé bénévolat social en indépendant », Site , henri.charcosset@neuf.fr



Contribution de Christiane Bedouet

 

1 – Mes publications de 2008 à 2014 :

Bedouet Christiane (2008), Accepter de vieillir et de voir les siens vieillir  

 Bedouet Christiane (2008), Vieillesse et mort dans la Littérature

Bedouet Christiane (2008), Pouvoir vivre sa foi chrétienne guidé par l’Internet

 Bedouet Christiane (2008), Mourir les yeux ouverts (ouvrage de Marie de Hennezel en col avec Nadège Amar, 2007)

 Bedouet Christiane (2009), Mourir vivant.1. Réflexions et point de vue

 Bedouet Christiane (2009), Mourir vivant-2- A propos de la loi Leonetti 

 Bedouet Christiane (2009, Repris en août 2018), Mourir vivant-3- Les soins palliatifs (première partie).

 Bedouet Christiane (2009), Mourir vivant-3-Les soins palliatifs(Deuxième partie).Suite du troisième article d’une série intitulée « Mourir vivant »

 Bedouet Christiane (2009, Repris en août 2018), LES CLIC. Faire face aux difficultés de la vieillesse

 Bedouet Christiane ( 2011), Eloge de la fragilité.1. L’intelligence de la vieillesse.2. Traverser nos fragilités

 Bedouet Christiane (2014), La quête de sens, à partir d’extraits d’ouvrages.1– Des repères brouillés ?

 Bedouet Christiane (2014), La quête de sens, à partir d’extraits d’ouvrages. 2– Humaniser le quotidien

 Bedouet Christiane (2014), La quête de sens, à partir d’extraits d’ouvrages.3. Trouver un sens à sa vie malgré l’épreuve

 

2 – Mon activité dans ma ville, notamment de 2014 à 2018


Outre le fait d’avoir été grand-mère de deux petits garçons (pour la première fois début 2015 et, pour la seconde fois, fin 2017), j’ai continué à faire partie du groupe de bénévoles du CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination pour les personnes âgées et leurs familles) mais cette activité s’est arrêtée voilà environ deux ans, lorsque les CLIC ont été absorbés par les Maisons du Département (voir le correctif à mon article sur les CLIC).

J’ai continué également mon bénévolat dans deux aumôneries :

- l’aumônerie catholique d’une EHPAD gérée par la commune

- l’aumônerie catholique de l’hôpital de la ville où j’habite.

 

Au CLIC, j’ai accompagné, pendant neuf ans, une dame qui se retrouvait isolée du fait de la maladie de son mari (hémiplégique suite à un AVC et n’ayant plus l’usage de la parole). Je lui rendais visite chez elle (beaucoup d’écoute et de partage sur sa difficile histoire de vie depuis sa jeunesse, sur son quotidien tel qu’il était depuis l’AVC de son mari, sur les soucis de chaque jour, mais aussi sur sa foi qui l’aidait à supporter l’épreuve). Parfois, lorsqu’elle pouvait se libérer, nous allions ensemble voir un film ou une exposition. L’accompagnement a continué quelques mois après la mort de son mari, puis c’est à ce moment que le CLIC a fermé. Comme elle pouvait à nouveau sortir de chez elle et ne plus être isolée, elle se sentait prête à ne plus avoir forcément besoin de ma visite hebdomadaire. Nous nous sommes cependant revues car, en neuf ans, bien des liens se tissent…

 

À l’aumônerie de l’EHPAD, nous sommes une équipe de six bénévoles. Nous allons, une fois par semaine, porter la communion et/ou faire une visite aux personnes qui en font la demande. Nous rencontrons toujours les mêmes personnes (trois ou quatre chacun), qui attendent notre visite. Ce rendez-vous hebdomadaire est important pour elles et pour nous. C’est bien souvent leur seule visite de la semaine. Au cours des mois et des années se créent des complicités et un attachement mutuel.

 

À l’aumônerie de l’hôpital, je me rendais en visite auprès des personnes hospitalisées dans le service cardiologie. Là, je passais dans toutes les chambres pour proposer ma visite, en me présentant comme membre de l’aumônerie. Les patients étaient libres d’accepter ou non cette visite. Rares sont les fois où j’ai eu un refus. Il s’agissait avant tout d’écoute et, s’il y avait une demande religieuse, j’y répondais. Que de rencontres marquantes ! Quelle profondeur dans certains échanges avec croyants ou non-croyants ! Que d’instants où visiteuse et visité se rejoignent au plus profond de leur humanité !

Pour des raisons de santé, je dois mettre un terme à ces visites à l’hôpital. C’est dur de tourner cette page ! Mais je compte en ouvrir une autre en reprenant ma contribution au site d’Henri Charcosset « Anti-solitude/Anti-isolement »

 

3 – Mon orientation actuelle à laquelle on peut venir prendre part

 

Pour moi, cette nouvelle contribution sera une autre façon d’être en relation, d’échanger et aussi de témoigner de ce qui me fait vivre, d’en dialoguer avec ceux qui en exprimeront l’envie ou le besoin.

J’envisage de partager sur tout ce qui peut permettre de surmonter les épreuves, sur ce qui peut donner sens à la vie, par-delà la souffrance physique et/ou morale. Le dialogue science et foi m’intéresse beaucoup aussi.

Ceci se fera sous forme d’articles et/ou de présentation et extraits de livres, sites internet, etc., allant dans ce sens.

Je compte aussi sur vos contributions… Alors, bienvenue à tous ceux qui aimeraient faire un bout de route avec moi : notamment les personnes isolées pour diverses raisons (maladie, vieillesse, chômage…), ou toute personne portant un intérêt à ce sujet de la recherche de sens. Je vous invite à partager ensemble, dans le respect, la tolérance  et l’humilité nos questions, nos joies, nos peines, nos valeurs.